Projet en cours

Une création imaginée par Kader Belarbi en collaboration avec le Musée Toulouse-Lautrec d’Albi, avec pour la première fois dans le monde du Ballet, la possibilité de profiter d’un dispositif de réalité virtuelle pour vivre une expérience 100% immersive. 

Participez à la création d'un projet artistique remarquable !

 

Nouvelle production créée par Kader Belarbi, avec les Étoiles, les Solistes et le Corps de Ballet du Théâtre du Capitole, ce projet se construira autour du personnage et de l’œuvre du peintre éponyme.  Le rideau se lèvera sur les mélodies et les rythmes de Bruno Coulais, la scénographie de Sylvie Olivé, la lumière de Nicolas Olivier, les costumes d’Olivier Bériot, où le petit grand homme croise des figures légendaires.

Pour la première fois, plongez dans un spectacle à la fascinante expérience immersive grâce à un casque de réalité virtuelle. Des séquences vous seront proposées à vivre en immersion avec un casque VR, au milieu des artistes et au coeur de l'action. Une nouvelle rencontre avec Toulouse-Lautrec à la tonalité d’une fête éternelle, en partenariat avec le musée Toulouse-Lautrec à Albi.

Ajoutez une dimension innovante à la découverte du spectacle et portez un autre regard sur Toulouse-Lautrec !

Kader Belarbi, Directeur de la danse du Théâtre du Capitole

«  Dans le sillage d’un chorégraphe et d’un Ballet, les mécènes investissent la danse ! Il s’agit de réinventer l’art d’être ensemble autour d’une même passion pour un art en mouvement, ses aventures et ses aventuriers – que ceux-ci viennent du monde artistique ou de celui de l’entreprise.

Aujourd’hui, grâce à des perspectives de programmes suivis, l’Association Aïda permet la fidélité et la générosité qui sont une démarche indispensable pour permettre une relation durable.

Excellant au sein de leurs domaines respectifs, Safran et la Banque Courtois ont ainsi décidé de s’allier au Ballet du Capitole afin de mettre en œuvre les chorégraphies inspirées par le peintre du mouvement et de l’âme humaine, Toulouse-Lautrec.

Ce partenariat initié par l’Association Aïda est le résultat de la rencontre entre des mondes s’intéressant également aux nouveaux liens entre création chorégraphique et innovation technologique, puisque la création Toulouse-Lautrec proposera aux spectateurs qui le désirent, d’aller encore plus loin par une plongée immersive à travers des séquences en réalité virtuelle pendant le spectacle.

Après avoir convoqué musique, peinture, arts plastiques, la danse continue ainsi à s’affirmer aujourd’hui plus que jamais comme un art transdisciplinaire. Les nouvelles technologies offrent de nouvelles voies d’expérimentations, amenées à croiser celles du mécénat, par essence curieux d’innovations.

L’Association Aïda se met aujourd’hui à l’écoute des préoccupations des artistes de la danse en les épaulant fidèlement et sur le long cours, du studio au plateau. Elle soutient des écritures personnelles et originales, de la conception à des formes inattendues. Autant d’enjeux essentiels qui guident son action.

Chaque partenariat et chaque rencontre sont souvent des voyages dont on ne connaît pas la destination à l’avance. Par ses richesses, sa diversité et son dynamisme, le Ballet du Capitole souhaite partager sa passion pour le mouvement et la valeur inestimable de moments rares et éphémères. » 

 

Kader Belarbi
Directeur de la danse